labour revenir à la page d'accueil accéder à la page présentant le projet accéder à la page présentant les publications de Glozel avant Glozel accéder à la page présentant l'Aurisse, petite structure éditoriale de Glozel avant Glozel accéder à la page présentant l'auteur des publications de Glozel avant Glozel accéder au formulaire permettant de commander les publications de Glozel avant Glozel accéder à la page concernant l'administration du site aurisse.fr

Glozel avant Glozel : le projet

Glozel avant Glozel est le titre du deuxième chapitre de Glozel et ma vie, mémoires d'Emile Fradin publiés en 1979. L'emprunt de ce titre est un hommage au seul ouvrage qui ait cherché à replacer Glozel dans un contexte, en évoquant le demi-siècle qui a précédé les premières découvertes. Glozel avant Glozel sera ainsi le titre générique de plusieurs publications visant à rétablir divers contextes locaux, touchant toutes les époques, jusqu'aux plus anciennes auxquelles il est permis d'accéder, afin de redonner un cadre hospitalier à Glozel.

Mais comment la surabondante littérature consacrée à ce sujet tant débattu a-t-elle pu l'étudier sans jamais le contextualiser ? Peut-être parce que ces découvertes ont d'emblée été victimes de leur apparente singularité. Un préjugé a fait le reste : cette originalité ne pouvait être d'origine locale. On est donc allé chercher ailleurs sa raison d'être en multipliant les rapprochements avec des découvertes lointaines, sur la base d'analogies fragiles. Mais l'ailleurs ne permet pas mieux d'expliquer Glozel…

Privé de tout ancrage local, écartelé entre des références exotiques peu probantes, cette inclassable collection est ainsi restée une sorte d'émanation de l'absolu. L'insolite s'est engouffré dans la brèche, en sollicitant un ailleurs encore plus lointain. Cette récupération fantastique a servi de prétexte supplémentaire au dénigrement d'un Glozel déjà refoulé depuis longtemps dans les marges de l'archéologie et, de ce fait, livré en pâture aux appropriations les plus hasardeuses.

L'ambition de ces travaux est de rechercher les racines locales de Glozel, de restaurer différents environnements sur fond desquels Glozel pourra enfin être mis en perspective et ainsi retrouver du sens.